L'impact économique du Coronavirus sur le Royaume-Uni et la Chine

Economie

L’année 2020 a connu l’une des plus grave crise à savoir le Covid-19. Cette crise a bouleversé beaucoup d’ordres dans le monde. Cependant, elle n’a pas eu les mêmes impacts économiques sur tous les pays touchés. Nous étudierons le cas du Royaume-Uni et delà Chine.

Le cas du Royaume-Uni

L’économie du Royaume-Uni a connu une baisse de près de 9,9% en 2020. Il s’agit de la plus forte baisse enregistrée par cette nation dans son histoire. Les nombreux confinements dû à la pandémie n’ont rien arrangé du tout. Sur les trois premiers mois de l’année 2021, en raison du confinement, la Banque d’Angleterre a connu une contraction ou une régression de 4%. Pour le ministre britannique des finances, l’économie a connu un choc sévère du fait de la crise sanitaire. Il faudra attendre 2021 pour voir l’économie rayonner à nouveau. Pour cela, le Royaume-Uni prévoit augmenter l’impôt sur les sociétés à 25% d’ici 2023 afin de boucher ses dettes causées par les mesures d’aides à l’économie. Le gouvernement pense également à accorder des aides directes de plusieurs milliers de livres aux secteurs durement touchés comme le commerce, la restauration, le tourisme etc. Notons que ces différentes mesures sont d’ordre progressive et se feront sur la durée.

Le cas de la Chine

Le Covid-19 n’est plus qu’un mauvais souvenir en Chine. Elle a non seulement réussi a ( quasiment) contrôler l’épidémie l’an dernier mais elle a fait croître son économie contrairement à ses grands rivaux. Cette année, Pékin envisage se positionner comme le vainqueur de cette pandémie et par la suite affirmer sa place de leader de la planète en matière d’économie. La clé primordiale de cette réussite repose sur le fait que la Chine a su maîtriser très tôt les foyers principaux de propagation du virus. Elle a su donc contenir le risque de contamination en grande masse contrairement aux autres pays fortement touchés par la crise.

A lire :   Le salaire à problème de Kylian Mbappé